La domotique

Une petite définition de la domotique pour commencer : c’est l’ensemble des techniques utilisées dans les bâtiments et permettant de centraliser le contrôle des différents applicatifs de la maison (système de chauffage, volets roulants, lumière, porte de garage, portail d’entrée, prises électriques, etc.). La domotique vise à apporter des fonctions de confort, de gestion d’énergie (optimisation de l’éclairage et du chauffage), de sécurité (alarme) et de communication (commandes à distance, signaux visuels ou sonores, etc.) (cf wikipedia).

[adsGrandRectangleTexte]

Technologies, coûts et fiabilité

Le coût et la fiabilité d’une installation domotique sont très variables suivant les technologies employées mais pas nécessairement dépendantes l’une de l’autre.
S’il est plutôt admis qu’une installation propriétaire sur bus (KNX ou MyHome par exemple) sera fiable et relativement couteuse, il existe des solutions très abordables et tout aussi fiables.

Il existe un tas de combinaisons possible, la mienne est basé sur une carte Arduino.

Mon installation est composée de deux parties qui coopèrent mais autonome l’une de l’autre:

  • Une partie ‘hardware’ chargée de toutes les fonctions “vitales” (allumer/éteindre la lumière, ouvrir/fermer les volets via des interrupteurs classiques, piloter les fils pilote, …).
    Elle est basée sur une carte Arduino Mega+Shield Ethernet ENC28j60 et pilotable en xPL ou HTTP. Elle émet également un message XPL ou HTTP à chaque changement d’état d’une entrée/sortie.
    Des fonctions comme appuis court/long, double appuis, sont implémentées directement dans l’Arduino. Par exemple : un appuis court allume/éteint le salon, un appuis long éteint toutes les pièces de vie.
  • Une partie ‘Software’ qui gère toutes les fonctions non vitales (programmation chauffage, automatisation : éclairage, volet, vmc, …). Elle est basée sur un serveur linux, actuellement, un Nas netgear readynas duo.
    Le protocole xPL est utilisé pour la communication entre tous les éléments et le système est fait maison autour d’un daemon en C++. Ce dernier enregistre une partie des messages reçus en base, génère des graphs, déclenche les scénarios, … . Les scénarios eux sont écrit en php.

Cette deuxième partie pourrait très bien être remplacée par un logiciel comme Domogik par exemple.

En cas de panne du serveur hébergeant la partie software, toutes les fonctions de base de la maison reste accessibles. Si par contre c’est l’Arduino qui venait à flancher, j’en ai un en spare sur étagère prêt à prendre la relève.

Pourquoi l’Arduino ?

L’Arduino est un matériel open source généralement utilisé pour du prototypage. C’est une petite carte d’entrées/sorties autonome et simple à programmer. On peut lui adjoindre tous un tas de modules à acheter ou à faire soit même pour en augmenter les capacités (carte Ethernet, wifi, drivers moteurs, lecteur mp3, capteurs divers et variés …).

L’Arduino possède une énorme communauté d’utilisateurs, ce qui facilite les recherches et rend accessible l’électronique de base aux non initiés :), ce qui est mon cas !

Pour toute ces raisons, elle est devenue le coeur de ma domotique.

Connecting Stuff : La librairie

Pour gérer mon système je développe une librairie domotique pour l’Arduino, appelée … roulements de tambour …. « ConnectingStuff » 🙂
Je vous invite à l’utiliser ou à vous en inspirer. N’hésitez pas à me remonter les éventuels problèmes, demandes d’améliorations, etc…

Vous trouverez ici les fonctionnalités déjà supportées par cette librairie et les évolutions envisagées et ici le projet sur google code.

Connecting Stuff : Le blog

Dans ce blog je vais tenter de vous faire partager les solutions que j’ai mis en place. Vous pourrez si vous le souhaitez en faire de même ou simplement reprendre une fonction qui vous semble intéressante.

Partagez moi ...Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Digg thisEmail this to someone

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. DERVAUX dit :

    Bonjour je suis en TSTI et je prépare un projet de bac ou je dois piloter des volets roulants avec une Arduino et je ne sais pas comment faire, je ne souhaite pas utiliser de module supplémentaire ou du moin je cherche a ce que cela soit pilotable par Arduino, comment faire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *